Biographie

Français  |   English  |   Deutsch  |   Italiano 

 

Anaïs Gaudemard est actuellement considérée comme l'une des meilleures harpistes et brillantes musiciennes de la nouvelle génération. Soliste de renommée internationale, elle est très appréciée pour sa générosité et son charisme sur scène, la grande sensibilité de son jeu et la richesse de sa sonorité.

 

La harpiste française a remporté plusieurs prix importants dont le 1er prix du prestigieux Concours International de Harpe en Israël 2012 ainsi que les 2e prix et prix du Münchener Kammerorchester au Concours ARD 2016 à Munich. En 2015, elle a été récompensée du ‚Prix Thierry Scherz‘ au Festival des Sommets Musicaux de Gstaad.

Anaïs Gaudemard se distingue à nouveau en devenant « ECHO Rising Star »  2018/19, une distinction qui la projette sur les plus grandes scènes internationales telles que le Wiener Konzerthaus, l'Elbphilharmonie de Hambourg, la Kölner Philharmonie, le Barbican Center London, Philharmonie de Paris, Philharmonie du Luxembourg, Fondation Calouste Gulbenkian Lisbonne, BOZAR Bruxelles, Palau da Musica Catalana, Festspielhaus Baden-Baden, Casa da Musica Porto, Konserthuset Stockholm et Concertgebouw Amsterdam, entre autres.

Anaïs était récemment en tournée avec l'Orchestre Symphonique de Mulhouse en tant qu'artiste associée et a également eu le privilège de collaborer avec des orchestres tels que l'Orchestre du Festival de Lucerne, le Münchener Kammerorchester, le Symphonie-Orchester Des Bayerischen Rundfunks, l'Orchestre Philharmonique d'Israël, l'Orchestre Symphonique d'Israël, le Collegium Musicum Basel, le WKO Heilbronn, le Hong Kong Sinfonietta, l'Orchestre Gulbenkian de Lisbonne, l'Ensemble Resonanz, l'Orchestre National d'Auvergne, etc. sous la direction de Claudio Abbado, Leonard Slatkin, Kazushi Ono, Mariss Jansons, Ton Koopman, entre autres.

 

La saison 2021/22 verra les débuts d'Anaïs Gaudemard en récital au Mozarteum de Salzburg, à la Salle Bourgie de Montréal, au Théâtre Bolognini de Pistoia, à la Philharmonie de Paris. Les prochains temps forts comprendront également ses premières performances dans le Concertino pour harpe de Leo Smit avec l'Orchestre Symphonique de Bienne, le Concerto pour harpe op.74 de Reinhold Glière avec l'Orchestre de Chambre de Lausanne, le Concerto pour harpe op.182 de Carl Reinecke avec le Thüringer Symphoniker, Nü Shu de Tan Dun avec l'Orchestre National des Pays de la Loire, ainsi qu’avec l'Orchestre de Chambre du Luxembourg, l'Orchestre Symphonique de Cannes, l'Orchestre de Chambre de Klaipeda et une tournée de concerts avec l'Ensemble Pygmalion.

Les enregistrements d'Anaïs ont été chaleureusement accueillis par la presse. Son premier album « Harp Concertos » consacré à Debussy, Boïeldieu et Ginastera sur le label Clavès Records a été nominé aux ICMA (International Classical Music Awards). Son dernier enregistrement  « Solo » paru chez Harmonia Mundi est un récital d’œuvres de Scarlatti, Bach, Fauré, Renié, Hindemith et Hersant qui a reçu un accueil très favorable.

En tant que chambriste, Anaïs travaille régulièrement avec Joséphine Olech, Sindy Mohamed, Ambroisine Bré, Mairéad Hickey, Philippe Bernold et Kaspar Zehnder à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, au Festspiele Mecklenburg-Vorpommern, à la Folle Journée de Nantes, au festival Frederiksvaerk, au festival Heidelberger Frühling, aux Flâneries Musicales de Reims, au festival Hindsgavl, à l'Auditorium du Musée d'Orsay.

Anaïs est lauréate de la Fondation Banque Populaire et la dédicataire des œuvres de Pierre-Adrien Charpy, Esteban Benzecry et Camille Pépin. Elle aime également se consacrer à l'enseignement et à la recherche de répertoires nouveaux et inexplorés.

 

Anaïs Gaudemard joue sur une harpe ‚Style 23 Gold Concert Grand‘, offerte par le facteur de harpes Lyon & Healy lors du 18e Concours international en Israël.

 

©Mise à jour le 1er mai 2021 

Représentée par l’agence artistique : Sartory Artists  |  contact@sartoryartists.com

 


Press Kit